Que signifie “pts /” dans la sortie de w?

Quand je lance w – pour voir qui est connecté et ce qu’ils font, je vois ceci:

 USER TTY FROM LOGIN@ IDLE JCPU PCPU WHAT user tty7 :0 08:14 10:32m 44:10 0.50s gnome-session user pts/0 :0.0 09:15 9:30m 0.24s 0.24s /bin/bash user pts/1 :0.0 14:14 4:32m 0.20s 0.20s bash user pts/5 :0.0 18:27 9:24 0.28s 0.28s bash user pts/7 :0.0 18:35 9:57 0.40s 0.40s bash user pts/8 :0.0 18:37 0.00s 0.22s 0.00sw 

Quels sont les pts/ ?

Esclave pseudo-terminal

prénom

ptmx, pts – maître pseudoterminal et esclave

La description

Le fichier / dev / ptmx est un fichier de caractères portant les numéros majeur 5 et 2, généralement de mode 0666 et owner.group de root.root. Il est utilisé pour créer une paire de pseudoterminaux maître et esclave.

Lorsqu’un processus ouvre / dev / ptmx , il obtient un descripteur de fichier pour un maître pseudo-terminal (PTM) et un périphérique esclave pseudo-terminal (PTS) est créé dans le répertoire / dev / pts . Chaque descripteur de fichier obtenu en ouvrant / dev / ptmx est un PTM indépendant avec son propre PTS associé, dont le chemin peut être trouvé en passant le descripteur à ptsname (3) .

Avant d’ouvrir l’esclave pseudoterminal, vous devez transmettre le descripteur de fichier du maître à grantpt (3) et unlocklock (3) .

Une fois que le pseudoterminal maître et l’esclave sont ouverts, l’esclave fournit aux processus une interface identique à celle d’un terminal réel.

Les données écrites sur l’esclave sont présentées en entrée sur le descripteur de maître. Les données écrites sur le maître sont présentées à l’esclave en tant qu’entrée.

En pratique, les pseudoterminaux sont utilisés pour implémenter des émulateurs de terminaux tels que xterm (1) , dans lesquels les données lues sur le maître pseudoterminal sont interprétées par l’application de la même manière qu’un terminal réel interpréterait les données, et pour implémenter des programmes de connexion à distance, tels que sshd (8) , dans lequel les données lues par le maître pseudoterminal sont envoyées sur le réseau à un programme client connecté à un terminal ou à un émulateur de terminal.

Les pseudoterminaux peuvent également être utilisés pour envoyer des entrées à des programmes qui refusent normalement de lire les entrées de canaux (tels que su (1) et passwd (1) ).

Source: http://linux.die.net/man/4/pts

Ce sont généralement des sessions xterminal / gnome-terminal / terminator.

pts / fait référence à un pseudo-terminal (autre qu’un terminal physique), voir http://en.wikipedia.org/wiki/Tty_%28Unix%29